Jardiland

CoelacantheLe coelacanthe du Musée Zoologique de l’Université et de Strasbourg fait peau neuve
Suite à des travaux, la section, dont le Coelacanthe fait partie, à refait « peau neuve ». Ce dernier était encore conservé dans une solution de formaldéhyde , produit actuellement interdit au contact du public.

coelacanthe2Ce fut un grand chantier avec l’élimination dans les règles de sécurité de ce produit. Pour l’occasion, le spécimen a été examiné par notre taxidermiste après une longue période de conservation, il a nécessité une remise en forme afin de retrouver une seconde jeunesse.

Sa présentation dans un nouvel aquarium et son éclairage par des LEDs ont été gracieusement offerts par la société Aquariums Systèms en la personne de son PDG Alain Bertschy. Cette section comprend encore un diorama sur les « Poissons » en général afin de faciliter la compréhension de ce vaste groupe de près de 38 000 espèces.

Ce Coelacanthe, une femelle d’1,20 m, d’un poids de 31 kg, avait été capturé en 1967 et acquis grâce « aux dommages de guerre » de l’époque.


R. Allgayer MZS