Palythoa mutukiUne Arche de Noé dédiée à la survie des écosystèmes coralliens.
Le réchauffement climatique est dramatique pour les récifs coralliens à tel point que certaines prévisions laissent entendre qu'ils pourraient avoir disparu à la fin de ce siècle. Alors, de nombreuses initiatives voient le jour. L'une d'entre elle consiste en la création de souches résistantes à la chaleur et à l'acidification des océans.


Le conservatoire Mondial des coraux (CMC) : une Arche de Noé dédiée à la survie des écosystèmes coralliens.

Le changement climatique global provoque un déclin généralisé des récifs coralliens.

En conséquence, de façon à empêcher leur possible disparition à la fin du siècle, de nombreuses initiatives émergent actuellement.

Ces initiatives comprennent la création d'aires marines protégées (AMP) ainsi que les actions de réhabilitation et d’évolution assistée (création de souches résistantes à la chaleur et à l'acidification de l'eau N.D.L.R.). Bien qu’ils soient très importants, ces efforts se heurtent à de nombreuses difficultés locales.

Aussi, proposons-nous de créer, sous la forme d'un conservatoire des coraux, une « Arche de Noé » branchée sur le réseau des aquariums publics et des scientifiques spécialistes des coraux. Les aquariums publics serviront, non seulement de réservoirs d’espèces menacées d'extinction dans un but de conservation, de conservation et de recherche, mais encore de laboratoire pour la mise en œuvre d`opérations de sélection de génotypes résistants et résilients aux stress.

Ce projet de conservatoire qui repose sur la participation d'un réseau d'aquariums publics et privés donnera une dimension globale aux actions de sensibilisation du public à la nécessité de protéger les récifs coralliens.


Citation : Zoccola D, Ounais N, Barthelemy D, Calcagno R, Gaill F, Henard S, et al. (2020) The World Coral Conservatory (WCC): A Noah”s ark for corals to support survival of reef ecosystems. PLoS Biol 18(9): e3000823.

Plos Biology - Publié le 14 Septembre, 2020

Avec nos remerciements au Professeur Jean Jaubert* qui nous a transmis cette communication.


 Téléchargez la version française

Téléchargez la version originale (Anglais)


* Docteur en océanographie, Docteur ès sciences - Professeur de biologie marine, Université de Nice (France) (Retraité) - Ancien Directeur, Observatoire océanologique européen (Conseil de l'Europe) - Past Chief Scientist & Expedition Leader, The Cousteau Society (USA) - Ancien Directeur, Musée Océanographique (Monaco)