RA RajaAmpatKKBI, Coral Conservation Indonesia
Le CA l’a décidé lors de sa dernière réunion, la Fédération s’investit désormais dans une opération de sauvegarde/restauration de récifs coralliens de l’archipel de Raja-Ampat (Indonésie) menée par la fondation KKBI (Coral Conservation Indonésia). A l’origine de cette opération, Fabrice Ortin nous explique ses motivations

tara logoTara Océans : étude de la biodiversité planctonique
Les résultats de la dernière campagne de « Tara Océans » ont été publiés le 14 novembre dans la revue « Cell ». Ils démontrent que biodiversité planctonique varie en fonction de la latitude des océans et donc de leur température. De ce fait, cette biodiversité est impactée par le réchauffement climatique.

Ecrevisse faxionusPremier signalement de l’Écrevisse à taches rouges en France
La présence de cette écrevisse (Faxonius rusticus), originaire des États-Unis, a été signalée en septembre 2019, dans un plan d'eau aveyronnais. Cette espèce est, selon l'article R.432-5 du Code de l'environnement, susceptible de provoquer des déséquilibres biologiques.

Recif amazonienA peine découvert, déjà menacé !
Il y a 3 ans, était découvert un récif situé d'environ 1 000 km de long (900 000 hectares) sur le plancher océanique situé à l'embouchure de l'Amazone, du sud de la Guyane française jusqu'aux côtes de l'état du Maranhao (nord-est brésilien).

tete org sens0081860 volts : record mondial pour une anguille électrique
Electrophorus electricus est connue depuis plus de 200 ans comme étant la seule espèce du genre. De récentes études génétiques prouvent qu’il n’en est rien et identifient en réalité 3 espèces différentes.

P virginalisL'écrevisse marbrée arrive en France
Procambarus virginalis vient d'être signalée pour la première fois en France, dans un plan d'eau près de Metz. Cette écrevisse, considérée comme espèce exotique envahissante, est le seul crustacé qui se reproduit uniquement par parthénogenèse : tous les spécimens sont des femelles qui se clonent à partir d’œufs non fécondés.

Acropora cervicornis2020 : programme de protection des récifs par les aquariophiles
Découvrez sur YouTube ce programme visant à protéger et réimplanter des coraux sur des sites ayant souffert.

S virgatusÉlevage en aquarium de Siganus virgatus
La firme ORA (Fort Pierce, Floride) a annoncé avoir réussi la reproduction et l'élevage, en aquarium, de ce Siganidae.

UICNPoissons de France : état des lieux
L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) met sa liste rouge à jour en ce qui concerne les poissons de France métropolitaine. La situation est, pour le moins, inquiétante.

PoissonCoeurLes poissons sont « victimes » du chagrin d’amour !
C’est le résultat d’une étude publiée par « The Royal Society » à partir d’observations faites sur Amatitlania siquia.

Acropora cervicornisLes coraux de la grande barrière résistent
Le plus grand récif corallien de la planète qui s’étend sur 2300 km (2900 récifs et 900 îles) le long des côtes nord-est australiennes est aujourd’hui menacé par le réchauffement climatique.
Pourtant, une étude menée par Terry Hughes, biologiste marin à la James Cook University de Townsville, tend à démontrer que les coraux sont devenus plus résistants à la chaleur.

Corail EPCoraux d'eau profonde en Méditerranée
Cette vidéo de l'IFREMER montre une plongée robotisée sur un récif corallien d'eau profonde, près de la côte méditerranéenne française.

A. planciLes corallivores, des prédateurs au sein des récifs coralliens
Mollusques, poissons récifaux, échinodermes, crustacés et annélides – qui sont ces organismes corallivores et quels sont leurs rôles au sein des récifs coralliens ? Article à retrouver sur le site de Coral Guardian.

C.destructor2Cherax destructor
Cette écrevisse originaire d’Australie, assez courante en aquariophilie, a été signalée pour la première fois en France, dans un petit fleuve côtier de Bretagne.

CoralGuardian2La biodiversité corallienne améliore la croissance et la santé des coraux
Le changement climatique et autres perturbations locales induisent une extinction massive d’espèces ainsi qu’une chute importante de la biodiversité à travers le monde. Ces crises biologiques ont des conséquences dramatiques sur les fonctions et la résilience des écosystèmes terrestres et marins.

AmphipriTout savoir sur le poisson-clown
Une équipe de biologistes de l’Observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer, de l’université de Liège et du "Criobe*, a étudié les origines et l'évolution de la diversité des patrons de coloration des poissons-clowns.

tete org sens0081Les poissons "électriques" sont-ils dangereux pour l'homme ?
Ce sont des poissons étonnants, capables d'allumer des lampes. Les poissons dits "électriques" sont des espèces curieuses qui, dans les aquariums publics, attirent souvent le visiteur. Mais sont-ils vraiment aussi inoffensifs qu'on veut bien le dire pour l'homme ? Robert Allgayer lance une alerte !

RecifElevage de larves coralliennes
Gravement endommagée par plusieurs épisodes de blanchissement, la grande barrière de corail australienne fait l'objet d'un programme d'élevage de larves coralliennes. Cette opération pourrait permettre la survie des coraux en attendant que la baisse des émissions des gaz à effet de serre permette la stabilisation du climat ... si c'est encore possible !

XinguLes poissons amazoniens sont aussi contaminés par le plastique !
C'est ce qu'on découvert des chercheurs en analysant le contenu gastrique d'espèces originaires du Rio Xingu, affulent de l'Amazone.

Corail blanchissementLa Grande barrière en rémission ?
Gravement malade, voire condamnée, la grande barrière de corail australienne semble se rétablir. Même si la situation reste grave après les épisodes de blanchissements répétés de ces dernières années, des signes d’amélioration constatés lors du dernier été austral laissent place à l’espoir.

Drapeau belizeSelon l'Unesco, la barrière de corail du Belize n'est plus en péril
Décision suffisamment rare pour être soulignée, l'ensemble des récifs de cette structure corallienne (300 km de long) a été retiré par l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) de la liste du patrimoine mondial en péril.

P.KraghA voir absolument
Peter Kragh est un cinéaste spécialisé dans l'environnement marin. Il a travaillé dans le monde entier pour de nombreuses chaînes de télévision (BBC, Nat geo, Planet earth ...). Il nous livre ici deux "time laps" concernant des acroporas en aquarium.

Corail blanchissementGrande barrière australienne : blanchissement XXL
La chaleur extrême qui a régné en 2016 a fait, sur la Grande Barrière de corail, beaucoup plus de dégâts que les premiers relevés n'avaient laissé supposer.
Dans une communication publiée le 18 avril 2018 dans la revue « Nature », les chercheurs révèlent qu’un blanchissement d’une importance sans précédent a eu lieu.
Ce blanchissement a modifié d’une façon très importante près d’un tiers des 3900 récifs qui composent la Grande Barrière.

Palythoa mutukiZoanthidea : attention, danger !
Pour se protéger ou capturer leurs proies, de nombreux organismes marins produisent des toxines. C’est le cas des coraux mous des genres Palythoa, Protopalythoa et Zoanthus, bien connus des aquariophiles récifaux. Mais problème ! La toxine, plus précisément « palytoxine » secrétée peut également être dangereuse pour l’homme. Elle possède notamment une action vasoconstrictrice très puissante.

A.asperilinguisDes espèces coralliennes à ... 300 m. de profondeur !
Située entre 130 et 300 m. de profondeur, les scientifiques viennent de détecter une zone peuplée d'une multitude d'espèces typiques des récifs coralliens. Située juste sous une zone appelée mesophotique (profondeur moyennement éclairée : 40 à 150 mètres), les biologistes proposent d'appeler "rariphotique" cette zone dans laquelle peu de lumière pénètre.

CorailLes coraux sont aussi menacés par le CO2
Selon une étude parue dans la revue "Science", la vitesse d'érosion des coraux sera, d'ici la fin de ce siècle, supérieure à la vitesse de construction. Ce phénomène est dû à l'acidification des océans, conséquence du CO2 relâché dans l'atmosphère.