Un étude conjointe franco-israélienne, publiée dans "BMC Biology", le 25 juillet, démontre que deux coraux d'espèces différentes s'installant côte à côte peuvent finir par fusionner et former ainsi une "chimère". Ce phénomène a été observé à de nombreuses reprises dans la nature et n'est donc pas anecdotique. Les chercheurs ont, en outre, découvert que ce chimères étaient plus résistantes que leurs congénères face aux réchauffement des océans.


Vidal-Dupiol, J., Harscouet, E., Shefy, D. et al. La préalimentation des gènes de réponse au stress améliore la robustesse aux changements environnementaux chez les coraux chimériquesBMC Biol 20, 167 (2022). 

 Site de l'Ifremer

 Consulter la publication : https://doi.org/10.1186/s12915-022-01371-7

 

Copyright (c) 2018 - Template made with Template Creator CK

https://www.template-creator.com